• He oui, le blog déménage... La raison principale étant que ce blog n'est pas fait pour publié des histoires à suivre.

    Vous pourrez donc retrouvez ici la suite de ma nouvelle de sf, toujours à la même vitesse d'écriture hallucinante qui fait bavé d'envie tous les escargots rhumatisant que je connais (à moins qu'ils ne soit gâteux... c'est possible aussi.)

     Bref, c'est par là -> http://darfeld.blog4ever.com/


    votre commentaire
  • L'autre jour, en surfant sur www.space.com , je tombe sur un article qui parle de coloniser l'espace lui-même avant d'essayer de rendre viable une autre planète... Des Avant-postes orbitaux, des stations spatiales... Pas juste des spatio-port, mais des vrais mondes artificiels. Je n'y avait pas pensé quand j'ai commencé à écrire l'exode du système solaire.

    C'est idiot, mais ça aurait du etre évident! (si vous avez lu un peu mon blog, vous savez que ce genre de structure est un élément qui fait parti du paysage d'un certain nombre d'univers que j'apprécie beaucoup...)

    Alors du coup, l'arche n'est plus qu'une station qui se déplace... Heureusement, Il reste beaucoup de chose qui différencie l'arche d'une simple station orbitale. D'abord, le simple fait d'être en total autonomie pendant une durée indéterminée (mais supérieure à quelques siècles) demande d'avoir pas mal de provision, et un système de recyclage incroyablement efficace (mais évidemment, c'est le genre de choses qui paraissent triviales dans un futur si lointain.) D'autre part, la gravité artificielle ne sera pas forcément généré de la même façon, et il y a surement d'autres problèmes évident qui différentie L'arche d'une station orbitale.

    Mais voyons... nous ne sommes qu'au XXI° siècle, et on réfléchie déjà à ce genre de trucs... Il va falloir que je revois ma vision de l'Histoire de mon histoire... Je ne sais pas si vous me suivez toujours... 

    D'un autre coté, il va falloir que j'introduise une intrigue dans tout ça. Ne serait-ce que parce que sinon, ça va vite faire fuir l'hypothétique lecteur. Déjà que mon "rythme" de parution est loin d'etre suffisant pour retenir l'attention de plus d'une dizaine de personne (et je compte large...). Heureusement - ou pas - je suis sur qu'un tel projet soulèverait des objections de gens plus ou moins sérieux, et plus ou moins violents, donc je ne me fais pas de soucis sur la cohérence de l'ensemble à ce niveau. Je ne peux pas avancé de date pour l'apparition de cet intrigue dans le récit par contre... Je n'ai même aucune idée de la date à laquelle sortira le prochain chapitre de l'histoire. (Où on apprendra au moins le métier de Nami et certainement un peu plus sur sa place dans cet histoire...)

    Mais revenons à nos moutons : comment faire pour sortir une histoire de sf dont la moitié des technologies ne sont pas obsolètes 5 ans après l'écriture? J'exagère un peu, mais quand j'ai décrit le réseau inter-planétaire, je me disait que le principe général n'était pas si éloigné de ce que l'on peu avoir aujourd'hui. Même l'interface neurale ne parait plus une technologie si lointaine que ça. (certes c'est peut etre pas pour demain, mais je l'imagine pour bien avant la fin du monde.)

    Comment donc, imaginer le pas suivant? et celui d'encore après?

    Puis je me souviens d'Hyperion... existe ce que l'auteur veut qu'il existe. Même une technologie moderne se fond dans le décors et tout va pour le mieux. J'ai choisit de ne pas rendre possible la téléportation, ou la vitesse supra-luminique, mais c'est un détail... Ce qui me chagrine est de ne pas réussir à avoir une vue vraiment futuriste du quotidien, avec tout ce que l'electronique ou autre chose pourrait apporté. Pas assez futuriste à mon goût en tous cas. Peut etre devrais-je rajouter un peu de nanotechnologie et de manipulations génétiques dans mon background, de manière suffisamment subtil : j'imagine que si je me lance dans une description d'un bestiaire improbable générer par plusieurs milliers de siècles de manipulation génétique, je vais encore faire fuir des lecteurs (Il faudra que je m'inquiète vraiment le jour où je ferais fuir les bots de moteur de recherche).

    En attendant, je vais continuer à réver de monde extra-solaire a faune exotique...  


    2 commentaires
  • Bonne Année 2007!

    A par ça, vous pouvez voter pour moi à cette adresse a partir d'aujourd'hui : http://www.festivalderomans.com/detail.php?id_part=1251&cat_part=1

    Votez!!! 


    votre commentaire
  • Juste un mot pour dire que je participe au festival romans !

     


     

    votez pour moi ^^

    votre commentaire
  • Voilà enfin la suite tant attendu (si,si!...) du soleil qui meurt. Pardonnez moi d'avance les quelques fautes d'orthographe (mais n'hésitez pas à les signaler ;) )


    Niveau présentation, le blog a encore fait des siennes, mais quelques retours chariots doublés ne devrait pas géner la lisibilité du texte...


     


    Ps : oui, ceci est un message pour rien...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique